Ministarstvo vanjskih i europskih poslova RH

Mjesec: Godina:
Zagreb, 01. lipnja 2018.

Govor ministrice Pejčinović Burić na sastanku Stalnog odbora Parlamentarne skupštine Vijeća Europe

 

MEETING OF THE STANDING COMMITTEEE OF THE PARLIAMENTARY ASSEMBLY
OF THE COUNCIL OF EUROPE

Zagreb, 1 June 2018
Statement of H.E. Marija Pejčinović Burić,
Deputy Prime Minister and Minister of Foreign and European Affairs
of the Republic of Croatia

Croatian Chairmanship of the Committee of Ministers
of the Council of Europe

 

 

 

Monsieur le Président de l’Assemblée parlementaire Nicoletti,
Monsieur le Secrétaire général Sawicki,
Monsieur le Président du Parlement croate Jandroković,
Membres du Commission permanente,
Mesdames et Messieurs,

 

Je suis heureuse et honorée du fait que l'une de mes premières taches de la  présidence du Comité des Ministres est de m’adresser aujourd’hui à la Commission permanente de l’APCE.

La Croatie reconnait le rôle essentiel que le Conseil de l'Europe a joué dans le processus de construction européenne depuis sa création en 1949. Soyez assurés de notre engagement de jouer un rôle actif de premier plan au cours de notre présidence dans la protection et la promotion des droits de l'homme, de la démocratie et de l'état de droit. La présidence croate a l’intention de travailler en coopération étroite avec l’Assemblée parlementaire et le Secrétaire général. 

Au moment où notre Organisation fait face à des défis, nous soutenons fortement la nécessité de poursuivre sa réforme et de définir une perspective et une stratégie claires et à long terme. A cet égard, il est de la plus haute importance de réaliser une plus grande unité entre nous, les États membres, basée sur le dialogue et la coopération.

Comme vous le savez, la Croatie a assumé la présidence le 18 mai 2018. Il s’agit de notre première présidence depuis que nous sommes devenus membre du Conseil d’Europe en 1996.

Pour nous, le Conseil de l'Europe représente l'organisation fondamentale pour l'établissement des normes dans les domaines des droits de l'homme, de la démocratie et de l'état de droit en Europe. En mettant en œuvre ces normes dans nos sociétés, nous, les États membres, réaffirmons notre engagement envers nos valeurs communes.

En ce qui concerne les priorités de notre Présidence, permettez-moi de vous rappeler nos quatre grandes priorités. Celles-ci sont les suivantes:

  1. la lutte contre la corruption ;
  2. la protection efficace des droits de minorités nationales et de groupes vulnérables ;
  3. la décentralisation dans le contexte du renforcement du gouvernement local et de l'autonomie gouvernementale, y compris la question des capacités d'absorption des régions ; et

4. la protection du patrimoine culturel et des itinéraires culturels.

Permettez-moi de dire quelques mots sur chaque priorité:

Notre première priorité est la lutte contre la corruption.

La lutte contre la corruption est une condition préalable essentielle au développement d’une société ouverte et démocratique. Malgré le progrès déjà accompli dans ce domaine, il est nécessaire de prendre conscience du besoin de surveiller continuellement l’efficacité des instruments et mesures qui traitent  ce problème/défi.

Le rapport concernant la corruption au sein de l’APCE, qui a été publié récemment, nous enseigne qu’aucune institution ou organe administratif n’est à l’abri de ce phénomène négatif. L’évènement majeur de notre présidence sera la conférence ministérielle sur le « Renforcement de la transparence et la responsabilité pour la prévention de la corruption », organisée en coopération avec GRECO (le Groupe d’États contre la corruption). La conférence se tiendra du 15 au 16 octobre 2018 avec l’objectif de souligner et promouvoir la complémentarité entre les mécanismes nationaux traditionnels de lutte contre la corruption et les médias modernes. La conférence examinera la fonction clé des médias dans la promotion de la transparence et de la responsabilité, ainsi que le besoin des médias de se protéger eux-mêmes de la corruption.

Comme cela est accentué par le Secrétaire général dans son rapport annuel dernier, la corruption continue à poser un problème et le respect par les États membres des recommandations du GRECO devient de plus en plus faible. Il est donc extrêmement important de redoubler les efforts pour améliorer les standards et développer la culture anti-corruption.

La deuxième priorité de la Croatie est la protection efficace des droits de minorités nationales et de groupes vulnérables.

Parmi les taches principales du Conseil de l'Europe et de la Croatie est d’améliorer le système de protection des droits de minorités nationales et d’assurer un environnement sûr et juste/équitable pour sa mise en œuvre, fondé sur le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

Considérant que cette année nous célébrons des anniversaires importants au niveau Européen, dans le cadre de sa présidence, la Croatie organise trois conférences dans le domaine de protection et promotion des droits de minorités nationales et de groupes vulnérables. La première, à l’honneur de dixième anniversaire de l’entrée en vigueur de la Convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains, a eu lieu à Strasbourg le 22 mai 2018. La conférence a donné un aperçu de l’effet de la Convention sur les législations, politiques et pratiques nationales, et en particulier sur l’amélioration de la situation et des droits des victimes de la traite des êtres humains.

Dans le cadre de la protection des droits de minorités nationales et de groupes vulnérables, la « Conférence à l'occasion du 20ème anniversaire de la Convention cadre pour la protection des minorités nationales et la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires » aura lieu les 18 et 19 juin 2018 à Strasbourg. J'ai l'honneur d’accueillir cette conférence avec Secrétaire General Jagland.

Dans le cadre de cette priorité, l’attention particulière sera donnée à la promotion et protection des droits de membres de la minorité nationale rom. A cet égard, la conférence « Le passage de l'éducation à l'emploi de la communauté rom », mettant particulièrement l'accent sur la transition des jeunes à l'âge adulte, sera organisée et aura lieu en Croatie sur les îles de Brijuni les 25 et 26 septembre 2018.

Nous nous occuperons aussi des sujets additionnels d’une grande importance pour la protection des droits de l’homme de groupes vulnérables. En ce sens, des évènements divers seront organisées, sur l'égalité des sexes dans le sport, les droits fondamentaux/de l’homme des personnes âgées, le rôle des autorités réglementaires dans la lutte contre l'incitation à la haine et dans la promotion de l'éducation aux médias, et les droits de l’enfant dans l’époque digitale.

 

Mr. President,

Ladies and gentlemen,

 

Croatia’s third priority concerns decentralisation in the context of strengthening of local and regional self-government, including the issue of absorption capacities of regions.

It is of key importance to ensure high quality, rapid and accessible public services from the local self-government for both citizens and the economy. Croatia also believes it is important to strengthen the absorption capacity of local and regional units. This requires coordination and synergic action of all factors – from government ministries, local and regional self-government units to different institutions such as developmental agencies, scientific institutions and the academic community, civil society organisations and others.

With a view to encourage the sharing of experiences and knowledge on local self-government reform and building-up of capacities for the take-up and using of EU funds, a conference was held in Dubrovnik just last week, on 25 May 2018. The aim was to discuss and promote legal frameworks, capacity-building tools and data collection in cross-border cooperation in Europe. The event was organized by the Centre of Expertise for Local Government reform, DG II, in cooperation with the Government of Croatia and the host of the conference was the Croatian Minister of Public Administration, Mr. Lovro Kuščević.

Mr. President,

Lastly, our fourth priority is the protection of cultural heritage and cultural routes.

Cultural heritage, both tangible and intangible, is a common wealth of the humanity. Its protection and promotion is our joint task.  During its Chairmanship, Croatia will emphasise the importance of cultural heritage for the society and the importance of carrying out protection and promotion activities aimed at preserving our common heritage.

We will organize various conferences and cultural events - exhibitions related to the cultural heritage, landscape and architecture and creative industries. We believe cultural heritage has an educational function and the function of developing local communities.

In that vein, on 25 and 26 October 2018, Croatia will organise an international conference dedicated to the underwater cultural heritage of the European Union and the rest of Europe entitled “Underwater Cultural Heritage in Europe Today“. The conference will be held in Zadar, and will in part be dedicated to the issues of implementing the UNESCO Convention on the Protection of the Underwater Cultural Heritage in Europe.

In order to further promote the Cultural routes and the importance of olive trees and olive oil for the culture and civilisation of the Mediterranean region to which Croatia also belongs, we will organize a thematic conference entitled „The European Cultural Route – The Routes of the Olive Tree“ in November on the Croatian island of Lošinj. The conference is closely connected to the activities undertaken within the European Cultural Route The Routes of the Olive Tree, certified by the Council of Europe in 2005. 

Dear Mr. Nicoletti, Ladies and Gentlemen,

Finally, allow me to use this opportunity to express our support to the work of the Ad hoc Committee, which will meet today in the afternoon. We sincerely hope it will reconcile the different viewpoints and present concrete proposals with regard to the future cooperation between PACE and the Committee of Ministers, and the work of the Council of Europe in general.

Thank you very much for your attention.